Quelle assurance doit prendre un Auto-Entrepreneur ?


Professionnel
choisir assurance pour auto entreprenprise

Les artisans professionnels intervenant dans le domaine des BTP sont soumis à certaines obligations légales. Ils doivent par exemple souscrire une assurance décennale auto-entrepreneur. Cette garantie permet à leurs clients d’obtenir une réparation en cas de défaut de construction. L’indemnisation concerne certains ouvrages bien précis. Elle est valable pendant les 10 premières années suivant la livraison définitive des travaux. Souhaitez-vous en savoir plus sur cette couverture d’assurance qui protège les chefs de micro entreprise ? Focus sur l’assurance décennale micro entrepreneur.

Quels sont les professionnels concernés par l’assurance décennale auto entrepreneur ?

Les micro entrepreneurs réalisant de gros œuvres ont l’obligation légale de souscrire une assurance décennale. Il s’agit notamment des professionnels des BTP qui travaillent sur l’ossature de la construction. Ils définissent la stabilité et la solidité du bâtiment. De même, les professionnels réalisant des travaux de finition ou d’aménagement intérieur encore connus sous le nom de second œuvre, doivent avoir une assurance décennale.

Il faut noter que la souscription d’une assurance décennale auto entrepreneur est une obligation légale. Son non-respect engage la responsabilité personnelle du chef d’entreprise. Il encourt comme sanctions le paiement de dommages et intérêts et des poursuites au pénal.

Le choix de l’assurance auto entrepreneur : comment s’y prendre ?

Certaines astuces infaillibles peuvent vous permettre de bien choisir votre assurance décennale. Pour cela, vous devez comprendre les subtilités relatives à chaque garantie proposée. Il est important de cerner à ce stade les différents composants de la prise en charge. Il est aussi capital de bien lire la proposition d’assurance afin de vous faire une idée des exonérations de garanties. Demandez-vous ensuite si la couverture à choisir convient à votre domaine d’activité.

À lire aussi :  Quelles assurances pour un food-truck

Vous n’avez en effet aucun intérêt à souscrire une garantie qui ne concerne pas votre type de micro entreprise. En prenant ces dispositions, votre contrat d’assurance décennale prend en charge les risques contre lesquels vous souhaitez réellement vous prémunir. Par ailleurs, avant de choisir votre assureur décennal, vérifiez les délais prévus pour les expertises et les dédommagements. Cela vous permet d’avoir une idée concrète de ce à quoi vous attendre en cas de sinistre.

En règle générale, il est recommandé de choisir une assurance décennale incluant votre responsabilité civile professionnelle et une protection juridique. Cette formule permet d’obtenir l’indemnisation du client en cas de défaut dans la réalisation de l’ouvrage. Vous disposez par la même occasion d’une prise en charge si un litige est porté devant les tribunaux.

Quel est le prix de l’assurance décennale pour micro entreprise ?

La prime des assurances décennales varie selon les compagnies. Les assureurs prennent en compte plusieurs éléments pour son évaluation.

Combien payer pour l’assurance décennale selon son métier ?

Un plombier professionnel doit verser entre 1 000 et 1 500 euros annuellement à titre de prime d’assurance décennale. Le plaquiste quant à lui doit dépenser entre 800 et 1 200 euros par an pour obtenir cette couverture. Si vous êtes un artisan professionnel électricien, vous devez prévoir entre 1 000 et 1 400 euros chaque année pour le tarif de cette prise en charge.

Par ailleurs, l’assurance décennale pour auto-entrepreneur peintre coûte entre 600 et 1 000 euros annuellement. Si vous êtes charpentier, le budget à prévoir pour cette couverture est situé entre 1 800 et 2 500 euros. Cette même tarification est appliquée pour le maçon professionnel. Le micro entrepreneur couvreur pour sa part doit payer entre 1 700 et 2 200 euros pour son assurance décennale.

À lire aussi :  Quel est le tarif d’une assurance professionnelle ?

Quels sont les éléments pris en compte pour évaluer le prix de l’assurance décennale auto-entrepreneur ?

Les compagnies d’assurances tiennent compte du chiffre d’affaires de la micro entreprise pour fixer la prime à verser. L’expérience du professionnel dans son domaine d’activité impacte également sur ce prix. Vous pouvez par exemple obtenir chez certaines compagnies des réductions conséquentes si vous exercez au moins depuis 10 ans. Le nombre d’employés de la micro entreprise est aussi un facteur faisant fluctuer le tarif de l’assurance décennale.

Cette prime est par ailleurs évaluée en fonction du secteur d’activité du professionnel. Les métiers à risque comme la maçonnerie ou la charpenterie payent plus d’assurance décennale. Les techniques utilisées et la région sont aussi des éléments susceptibles de faire varier le coût. De même, les garanties souscrites sont considérées pour la fixation de ce montant.

Comment obtenir une couverture d’assurance décennale pas chère ?

Faites appel à l’expertise d’un professionnel courtier en assurance décennale pour obtenir une couverture à petit prix. Ce spécialiste peut vous fournir tous les conseils utiles pour le choix des meilleures garanties. Il peut aussi vous orienter vers l’assureur qui propose un produit au meilleur rapport qualité/prix. À Paris, certains opérateurs d’assurance se démarquent particulièrement par la consistance de leurs offres de couverture pour micro entrepreneurs. Il s’agit notamment de :

  • Groupama,
  • MMA,
  • SAS,
  • AXA et
  • MAAF.

Par ailleurs, pour payer votre assurance décennale moins chère, vous pouvez aussi comparer plusieurs devis. Cela vous permet de choisir une offre en prenant en compte toutes vos exigences. Les comparateurs d’assurance décennale en ligne sont des outils digitaux efficaces.

À lire aussi :  Assurer la flotte de véhicules de son entreprise : comment faire ?

Ils vous permettent d’obtenir en quelques clics votre couverture micro-entrepreneur sur-mesure. De même, vous pouvez réduire la prime de votre assurance décennale auto entrepreneur en augmentant le coût de la franchise. Si ce montant est élevé, le prix à payer pour l’assurance diminue en conséquence.