Garantie loyer impayé : comment y souscrire ?

Accueil assurance importante Garantie loyer impayé : comment y souscrire ?

La meilleure façon de protéger votre investissement est de souscrire une garantie de loyer. Avec ce type d’assurance, vous serez en mesure de récupérer tout loyer impayé que le locataire laisse derrière lui lorsqu’il quitte les lieux. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment souscrire une garantie de loyer et quelles sont les conditions pour qu’elle soit valable.

Qu’est-ce qu’une garantie de loyer ?

Lorsque vous êtes à la recherche d’un nouveau logement, la dernière chose dont vous voulez vous préoccuper est de savoir si votre loyer sera payé à temps ou non. Alors, que pouvez-vous faire pour vous protéger d’un éventuel drame avec votre propriétaire ? Une solution consiste à obtenir une garantie de loyer. Également connue sous le nom de garantie de bail, c’est une garantie de paiement du loyer à temps, tous les mois. Le garant (généralement un membre de la famille ou un ami) accepte de couvrir le loyer si le locataire est incapable de le payer pour une raison quelconque. Cela permet au locataire et au propriétaire d’avoir l’esprit tranquille, sachant que le loyer sera toujours payé à temps.

Quelles sont les différences entre la garantie de loyer et la garantie de copropriété ?

Nous allons faire le point sur les différents types de garanties de loyers, et de comprendre leur fonctionnement. La première chose à savoir est qu’il en existe deux principaux types : la GLI (garantie de loyer) et la GJT (garantie de copropriété).

La GLI, qui garantit les droits du propriétaire en cas d’impayé de loyer de la part du locataire, n’est pas disponible si le locataire habite sur place depuis moins de six mois sans incident de paiement durant cette période. Il est également nécessaire d’apporter la preuve de sa solvabilité en fournissant les derniers bulletins de salaire ou déclarations de revenus. Ce type de garantie peut être souscrit à tout moment avant la signature du contrat de location.

La GJT, quant à elle, est souscrite au moment de la signature du compromis de vente d’un bien immobilier neuf ou en revente. Elle garantit la responsabilité solidaire de tous les copropriétaires vis-à-vis des tiers en cas de dommages causés aux parties communes ou aux propriétés voisines, jusqu’à un certain montant. La GJT couvre également les frais de justice engagés par le copropriétaire dans le cadre d’un litige avec l’un de ses voisins.

Quels sont les documents requis pour souscrire une garantie loyer impayé ?

La compagnie d’assurance n’examinera le profil du locataire que s’il est nécessaire de mettre en application la garantie pour loyers impayés. Dans la plupart des cas, le propriétaire doit détailler les conditions de cession du bail aux candidats et gérer lui-même les vérifications (à l’exception des locations gérées). La vérification en question est parfois proposée en option, permettant à l’assureur de valider lui-même les critères d’éligibilité du locataire, notamment en termes de solvabilité.

Les documents suivants sont exigés du locataire par le propriétaire :

  • Une copie de la carte d’identité du locataire.
  • Les derniers bulletins de salaire.
  • Divers documents spécifiques à chaque locataire : numéro SIREN, bulletins de pension, carte d’étudiant, contrat de travail.
  • Un état des lieux effectué, signé et validé.
  • Une attestation d’assurance MHI dans certains cas (obligatoire pour les appartements non meublés).
  • Le dernier avis d’imposition.
  • Le contrat de location (le contrat de bail signé avec le propriétaire).

A quel moment faut-il souscrire sa garantie loyer impayé ?

Après une arrivée de nouveaux locataires, il est crucial de souscrire une assurance loyers impayée le plus tôt possible. En faisant cela, vous disposez de 15 jours pour assurer le bien et vous protéger des loyers impayés qui pourraient survenir. C’est important car si vous attendez trop longtemps, l’assureur peut appliquer un délai de carence pendant lequel vous ne serez pas indemnisé pour les loyers perdus. Il est donc dans votre intérêt d’obtenir une estimation le plus tôt possible afin d’obtenir la meilleure couverture possible pour vos besoins.

Pour vous assurer que votre garantie loyers impayés soit acceptée, il est important de rédiger un bail légal qui respecte toutes les réglementations. Cela peut être une cause de déchéance si vous devez un jour faire appel à la garantie. Vous pouvez utiliser Smartloc, qui est un éditeur de bail en ligne qui propose un système officiel de gestion locative. Cela vous permettra de gérer correctement l’entrée du locataire dans les lieux et les éventuels impayés conformément aux conditions de la garantie. De nombreuses erreurs potentielles peuvent être évitées en utilisant ce service.

Découvrez

D'autres articles

Assurance animaux : comment trouver la bonne formule ?

Lorsque nous achetons ou adoptons un animal de compagnie, c'est souvent pour la vie. Nous nous attachons à nos amis à poils...

Mutuelle femme enceinte : comment choisir une offre adaptée

Les femmes enceintes doivent faire très attention à leur santé et à celle de leur futur bébé. Si la plupart des mutuelles couvrent les soins prénataux de base, certaines ne couvrent pas les traitements plus spécialisés ou le congé de maternité. Les femmes enceintes doivent étudier soigneusement les options qui s'offrent à elles pour s'assurer qu'elles bénéficient de la meilleure couverture possible.

Où trouver une lettre type pour un remboursement d’assurance emprunteur ?

Souhaitez-vous faire la demande de remboursement de votre assurance emprunteur ? Il vous absolument écrire une lettre que vous adresserez à votre assureur ou...

Comment résilier une assurance loyer impayé ?

Les locataires qui ont des retards de paiement de loyer, mais aussi des loyers impayés, sont l'une des principales difficultés rencontrées par...