Véhicule non assuré : quels sont les risques ?

Accueil assurance importante Véhicule non assuré : quels sont les risques ?

Ne pas avoir d’assurance automobile, c’est prendre des risques en n’étant pas couvert en cas d’accident. Il est important d’être conscient de ces risques avant de prendre la décision de ne pas avoir d’assurance auto. Dans cet article, nous allons explorer certains des risques liés au fait de ne pas avoir d’assurance pour votre voiture.

Assurer votre véhicule est tout simplement obligatoire

La première chose que vous devez savoir sur l’assurance automobile en France est qu’elle est obligatoire, comme dans la plupart des pays. Ce principe remonte à 1958, lorsque le président français Charles de Gaulle a établi cette loi pour les conducteurs à l’intérieur des frontières de son pays, et personne ne peut y échapper ! On la retrouve clairement dans la première partie du Code des Assurances.

Toutefois, il n’est pas obligatoire de choisir une assurance qui coûterait très cher, si vous n’en avez pas envie. Seule l’assurance au tiers est requise, et n’est qu’une pièce du puzzle lorsqu’il s’agit de se protéger et de protéger les autres contre les préjudices financiers en cas de problème. L’assurance responsabilité civile offre une protection moins chère, mais il est important de considérer les autres risques présents lorsque l’on conduit sans couverture d’assurance supplémentaire.

Par exemple, si vous êtes impliqué dans un accident et qu’il est de votre faute, vous pouvez être tenu responsable des dommages causés au véhicule de l’autre conducteur. Si vous n’avez pas d’assurance, vous devrez payer ces réparations de votre poche. En outre, si l’autre conducteur souffre de blessures, vous pouvez également être tenu responsable de ses frais médicaux. Ces frais peuvent rapidement s’accumuler et deviennent très coûteux.

Quelles sont les sanctions possibles lors d’un contrôle routier, si vous n’êtes pas assuré ?

La police est à l’affût des conducteurs non assurés. Ils les traquent constamment lors de ces contrôles aléatoires. Ils n’hésitent pas à leur dresser de lourdes contraventions, dans le cadre de leur lutte contre l’insécurité routière. Il existe plusieurs sanctions différentes selon votre situation exacte, mais cela peut être assez grave si vous êtes pris sans assurance appropriée.

Si vous êtes assuré, mais que vous n’avez pas apposé votre vignette verte sur le pare-brise de votre voiture, les sanctions peuvent être lourdes. Une amende de 2e classe de 35 € sera dressée contre vous pour ne pas l’avoir apposée. La même sanction s’applique s’il n’y a pas de police d’assurance à jour et/ou si elle est périmée. Pensez donc à vérifier que tout concorde avant de reprendre la route.

Notez que pour la date de validité de votre vignette, les forces de l’ordre peuvent parfois tolérer un certain seuil de dépassement de celle-ci, d’un mois au maximum. Cela, afin que vous disposiez du temps requis par l’assureur dans certains cas particuliers. Vous devrez également présenter toute attestation d’assurance aux commissariats ou brigades dans les cinq jours suivant la demande.

Si vous ne présentez pas les bons documents tels que l’attestation d’assurance, il se peut que cela vous coûte plus cher que prévu. L’amende pour manque d’informations est de 135 euros, mais peut aller jusqu’à 375 euros. C’est une majoration automatique si elle n’est pas payée dans les 45 jours.

Lorsque vous conduisez sans assurance, les sanctions sont nettement plus graves. Cela est considéré par la loi comme un délit de défaut d’assurance. Ce délit est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 3 750 € !

Le tribunal correctionnel peut imposer des peines supplémentaires, telles qu’une suspension de trois ans de votre permis de conduire, voire simplement son annulation. En plus de cela, il peut décider d’une confiscation permanente, ce qui signifie que vous n’aurez pas accès à la conduite pendant ces périodes. Cela en plus de toutes les amendes associées à la condamnation !

Le tribunal proposera également un stage de sensibilisation à la sécurité routière, dont le paiement sera à votre charge. Et pour compléter tout cela, il y a aussi la possibilité de se voir condamné à effectuer des travaux d’intérêt général !

Quels sont les risques en cas d’accident sans assurance ?

Évidemment, si vous êtes le conducteur d’une voiture et que vous n’êtes pas assuré, cela signifie que tout dommage causé par votre véhicule lors d’une collision sera retenu contre VOUS seul.

Le coût des accidents peut être vertigineux. Il s’agit des dommages matériels causés aux autres véhicules et inclut aussi ceux des biens publics. Mais aussi et surtout des éventuels soins médicaux qui peuvent être nécessaires lors d’un accident qui serait corporel !

Les dommages causés qui peuvent générer des séquelles peuvent entraîner des factures médicales, extrêmement coûteuses et faramineuses.

Lors d’accidents causés par des véhicules non assurés, il existe le Fonds de Garantie Automobile. Le FGA est un fond d’assurance qui a été conçu spécifiquement pour couvrir le coût des dommages subis dans un premier temps. Toutefois, vous devez savoir qu’ils feront le nécessaire pour se faire rembourser ce qui a été versé à votre place, même si ce n’était pas intentionnel ! L’automobiliste négligent et imprudent sera tenu responsable des dommages subis.

Dois-je assurer un véhicule garé chez moi, et que je ne l’utilise pas ?

Si vous possédez une voiture, même si elle n’est plus utilisée pour rouler et qu’elle est régulièrement garée sur votre propriété, elle peut provoquer des dommages ou des blessures. Il peut par exemple être à l’origine d’un incendie, de blessures corporelles, peut aussi être volé et causer d’autres dommages.

Assurer son véhicule est obligatoire en France, quoi qu’il arrive. Même si vous ne pensez pas en avoir besoin, un accident peut arriver, et vous serez tenu responsable si vous n’êtes pas assuré. Il vaut donc mieux prévenir que guérir, et assurer au tiers responsable votre véhicule !

Découvrez

D'autres articles

Assurance animaux : comment trouver la bonne formule ?

Lorsque nous achetons ou adoptons un animal de compagnie, c'est souvent pour la vie. Nous nous attachons à nos amis à poils...

Mutuelle femme enceinte : comment choisir une offre adaptée

Les femmes enceintes doivent faire très attention à leur santé et à celle de leur futur bébé. Si la plupart des mutuelles couvrent les soins prénataux de base, certaines ne couvrent pas les traitements plus spécialisés ou le congé de maternité. Les femmes enceintes doivent étudier soigneusement les options qui s'offrent à elles pour s'assurer qu'elles bénéficient de la meilleure couverture possible.

Où trouver une lettre type pour un remboursement d’assurance emprunteur ?

Souhaitez-vous faire la demande de remboursement de votre assurance emprunteur ? Il vous absolument écrire une lettre que vous adresserez à votre assureur ou...

Comment résilier une assurance loyer impayé ?

Les locataires qui ont des retards de paiement de loyer, mais aussi des loyers impayés, sont l'une des principales difficultés rencontrées par...